Préparation, formalités..

Déja 2 ans de préparation… Préparation des motos, réalisation du budget, formalités…
Pour un tel voyage, la gestion des visas pour les différents pays est loin d’être simple. Il faut bien planifier l’ordre et le moment où on demande les visas cars ils ont souvent une durée de validité de seulement 3 mois, et comme les pays concernés ne seront atteints qu’au bout d’un à deux mois, il serait dommage d’arriver avec un visa périmé. D’autres pays exigent des dates d’entrée et sortie, ce qui est assez difficile à donner à +/- une semaine près. D’autres encore exigent une lettre officiel d’invitation (LOI) pour obtenir ensuite le visa. Tout ceci prend du temps, d’autant plus que les différentes ambassades ne sont presque jamais joignables au téléphone et semblent ne pas connaitre le bouton  « répondre » sur leurs boites mail…
Nous avons réussi à avoir 2 passeports valides chacun ce qui nous permet de faire 2 demandes de vise en parallèle et donc de gagner du temps.

Tout d’abord l’incontournable carnet de passage en douanes, exigé à partir de l’Iran, avec ses 3500 euros de caution par moto …. A demander quelques mois avant le départ, à l’Automobile Club de France, il est valable un an. Ne pas zapper de le faire tamponner aux frontières, même si je n’ai jamais eu de soucis à ce niveau par le passé (enfin, vu le tarif de la caution, faut mieux s’en assurer) . Pour ceux qui ne connaissent pas, le but de ce carnet est d’éviter les importations sauvages : on dépose une caution (encaissée…) pour l’obtenir et on doit faire tamponner les entrées et sorties de frontières. Au retour en France, constat par les douanes qu’on revient bien avec la même moto, et on récupère sa caution. Les tarifs varient en fonction des pays et de l’age du véhicule. Eviter de partir sans ce carnet, c’est le refoulement assuré à la frontière.

Les visas : pour éviter de perdre trop de temps sur place, on va tenter d’avoir le maximum de visas avant le départ. Pour certains pays c’est assez simple car on indique une date d’entrée et de sortie (Ouzbekistan par exemple). Pour d’autres, le visa est valable 6 mois, donc pas de soucis non plus (Inde). Par contre certains ne sont valables que 3 mois, et là ils risquent d’êtres périmés avant qu’on y arrive. On a réussi à avoir deux passeports ce qui permet de faire deux demandes de visa en même temps au dernier moment.

Dans l’ordre d’arrivée :
L’iran : le visa est valable 3 mois, comme c’est un pays où l’on arrivera fin août, on peut le demander avant de partir. Si j’ai pu avoir mon dernier visa directement à l’aéroport de Téhéran, pour arrivée par la route il faut le demander en France, et se déplacer à l’ambassade car une prise d’empreintes digitales est nécessaire.
Le Turkménistan : un des pays qui n’aide pas vraiment …. D’autant plus que les horaires de l’ambassade à Paris pour demander la moindre info sont assez étroits : lundi et jeudi, de 10h à 12h ! On peut demander un visa de transit valable quelques jours, facile à obtenir en France, mais qui demande de préciser les dates exactes d’entrée et de sortie du pays. Pas facile quand on a 7000km à faire avant d’arriver ! L’autre solution c’est le visa classique. On donne aussi des dates d’entrée et de sortie, mais on peut demander dans une fourchette de 30 jours, donc c’est parfait pour nous. Encore mieux, on peut l’obtenir à la frontière Iranienne. Ca parait trop beau pour être vrai.. En effet, pour demander ce visa, il faut une lettre d’invitation officielle d’une agence Turkmène (LOI). Pour cela, il faut passer par une agence qui a tendance à proposer (voire imposer) un tour complet avec guide, hôtels etc… tout ceci remonte le prix.
L’Ouzbékistan : ça c’est un visa qui nous arrange : on donne des dates d’entrée et de sortie et on peut demander le visa plusieurs mois à l’avance. Ca sera donc notre premier visa demandé.
Le Kirghizistan : on ne peut rèver mieux : plus de visa nécessaire pour les français !
La Chine : cas à part, l’entrée en Chine avec son propre véhicule… Depuis quelques années,c’est impossible sans avoir recours à une (chère) agence. Elle se charge d’obtenir carte grise et permis de conduire chinois, et autres autorisations. Pour le Tibet c’est encore plus compliqué, on définit un trajet, et un guide de l’agence nous escorte. Tout ça se paye, on a contacté diverses agences avec des prix qui varient entre 6000 et 11500 (!!) euros pour 2 motos … Mais on ne peut pas s’en passer… L’agence la moins chère et avec qui le feeling passe bien est www.voyageautibet.com. Quant au visa, sa validité est généralement de 3 mois ce qui fait un peu court pour nous (il faut le demander peu de temps avant de partir). Il semblerai que l’on puisse parfois avoir 6 mois de validité.
Le Pakistan : ça, c’est le gros problème. Visiblement ce visa est très difficile à obtenir. L’ambassade est injoignable au téléphone comme par mail. La durée de validité est de 3 mois, donc il faudra en plus le demander peu de temps avant notre départ. Et ce visa conditionne une grande partie de notre route : pas de visa, ça veut dire passer par le Tibet pour rejoindre le Népal, ce qui change tout notre programme en Chine, demande permis spéciaux pour le Tibet, coût de l’agence chinoise qui grimpe en flèche…
Népal : si le Pakistan ne peut être obtenu, route vers le Tibet. Visa valide 6 mois, à priori facile à avoir.
L’Inde : pas de problème particulier, visa valable 6 mois donc même si c’est le dernier pays où l’on va arriver on peut faire la demande en mai. On va quand même tenter le visa valide 1 an, ça permet de le demander bien avant les autres.

 

9 thoughts on “Préparation, formalités..

  1. Impossible d’avoir des infos précises pour le visa Pakistanais. L’ambassade est injoignable. On va donc aller à Paris voir à l’ambassade, histoire de tâter le terrain et voir si ce fameux visa est réalisable ou pas. Tant qu’à faire un déplacement à Paris, on va aussi faire notre demande de visa pour l’Ouzbékistan. C’est Aline qui est chargée de cette mission !

  2. Notre premier visa obtenu ! L’Ouzbékistan, un des plus faciles à avoir à l’avance.

    Le suivant sera l’Inde, avec de préférence une validité d’un an ce qui nous permet de l’avoir à l’avance…

  3. Ca avance, Nicolas a récupéré à Paris notre second visa, celui de l’Inde. Réussi à avoir un visa valable un an, ce qui nous permet de le demander dès le mois d’avril et nous laisse du temps pour les suivants…

  4. On vient de recevoir nos carnets de passage en douane. Nécessaire à partir de l’Iran pour entrer avec un véhicule. 3500 € de cuation à débourser chacun….

    Un déplacement à Paris cette semaine pour déposer notre demande de visa de transit au Turkménistan s’est soldé par un refus : il nous faut le visa du pays suivant (Ouzbékistan, on l’a déjà) mais aussi du pays précédent, l’Iran, qu’on a pas encore demandé. Un tour à l’ambassade d’Iran pour apprendre qu’en fait on aurait pu demander ce visa bien plus tôt, car on y indique les dates d’entrée et de sortie du pays… Il faut de tout façon une lettre d’invitation numérotée du ministère des affaires étrangères d’Iran pour faire la demande visa…

  5. On avance, visa pour le Népal obtenu la semaine dernière. Un des plus simples à avoir, un tour au consulat à Rouen (100km de chez nous), et en 10 minutes chrono le visa est dans la poche. Valable 6 mois.

  6. Nous avons tous nos visas ! Le visa Iranien est obtenu assez facilement à la condition d’avoir auparavant un n° d’autorisation obtenu en Iran. Il faut passer par une agence Iranienne qui fourni ce fameux document nécessaire à la demande du visa à l’ambassade à Paris. 15 jours plus tard, visa retiré (et avec le sourire)
    Pour le Turkménistan c’est plus complexe, nous avons choisi un simple visa de transit (5 jours) qui nous permet de ne pas passer par une agence et un guide sur place. Il faut déjà avoir les visas des pays d’avant (Iran) et d’après (Ouzbékistan) pour faire la demande. Plus de 3 semaines après le dépôt du dossier, je reçois par mail la lettre officielle qui nous permettra d’avoir le visa à la frontière. Ouf !
    Le visa chinois sera le dernier visa obtenu (sa validité n’est que de 3 mois et on met 2 mois à arriver sur place!).

  7. Merci pour ces superbes infos car nous planifions, mon épouse et moi même, le même voyage en camping car pour printemps été 2015.. Serait il possible d’obtenir les références de l agence Iranienne qui a permis l’obtention de la lettre du Ministère Iranien nécessaire à la demande de visa??
    Avec nos remerciements.

  8. Avez-vous fait tamponner vos carnets de passage en sortant de France? ou que pour les pays ou il est exige?
    Merci de votre reponse.
    Francois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>